R015 - Quelques commentaires flash sur la soirée du 30 novembre 2006 à Milan2 :

(Lire la version navigable)

Sur la base de mon expérience, je voudrais apporter quelques corrections à certaines des déclarations faites par ceux qui ont parlé avec vous :

Infibulation et pratiques similaires :

un devoir religieux ? Lors de la Conférence des Nations Unies sur la population au Caire (1994), sous la pression des ONG, les puissances égyptiennes se sont prononcées comme suit :

Le mufti (Tantawi) toujours en fonction a dit non. Le cheikh Azhar a dit que c’était un devoir religieux. Qui a raison ? Quels sont les préceptes de l’Islam ? Le gouvernement l’a alors interdite, mais cette pratique s’est poursuivie, surtout dans les milieux ruraux. (La plupart de nos immigrants viennent de la campagne).

(altro…)

Continue Reading

R029 - ISLAM MODÉRÉ ?

Notes 1998

(Lire la version navigable)

Le rédacteur en chef d’une publication saoudienne a récemment écrit : ” Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans ; les massacres perpétrés contre des enfants et des civils au nom de Dieu (Allah) le Clément Miséricordieux. Déjà en 2002, les chefs religieux musulmans les plus célèbres justifiaient les actes de martyre des moudjahidin en trouvant leur fondement dans le Coran et dans la tradition du prophète. Les événements quotidiens de la guerre en cours rapportent de plus en plus que le contrôle de la population, reste entre les oulémas et les imams des mosquées, à tel point qu’ils sont devenus les interlocuteurs privilégiés des gouvernements occidentaux. Il devient évident que la lutte contre le fondamentalisme religieux ne peut être gagnée qu’avec la contribution que les chefs religieux musulmans des pays arabes peuvent apporter et que tous les moyens doivent être adoptés par les pays concernés pour obtenir leur adhésion. Les diverses initiatives publiques de dialogue entreprises par les organisations chrétiennes en Occident ne peuvent porter leurs fruits que si elles sont reproduites dans les pays islamiques. Il est essentiel que l’Union Européenne doit également veiller à ce que la voie du dialogue soit suivie dans les pays islamiques, arabes et non arabes.

(altro…)

Continue Reading